Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/06/2017

Lettres choisies de la famille Brontë

 IMG_20170517_134521_081 (1).jpg

Pour la première fois, les lettres de la famille Brontë sont traduites en Français. Etant une véritable quiche en Anglais, je suis ravie de pouvoir enfin les lire !

Ce recueil rassemble surtout des lettres de Charlotte adressées à son amie d'enfance Ellen Nussey, à ses éditeurs devenus de véritables amis mais aussi à Elizabeth Gaskell. On peut également trouver des écrits du Pasteur Brontë qui nous permettent de découvrir un homme moins austère que le portrait habituel qui dressé de lui dans les biographies de ses filles. Quelques lettres nous montrent la déchéance et les nombreux égarements de Branwell. Les lettres de Charlotte témoignent de son désespoir vis-à-vis de ce frère devenu un fardeau pour tous. Les écrits d'Emily et d'Anne sont malheureusement peu nombreux : quand Emily vivait à Bruxelles, elle laissait à Charlotte le soin d'écrire à leur famille.

Quelle joie de se plonger dans les esprits et la vie quotidienne de cette famille unique ! Cette lecture m'a permis non seulement de me remémorer des choses que j'avais déjà apprises lors de la lecture de biographies mais aussi de percevoir les sentiments précis des membres de la famille lors d'événements. La pudeur de Charlotte laisse certaines zones d'ombres que j'espérais voir un peu "éclairées" par ses lettres. Elle se refuse à parler de son amour pour M. Héger et reste très discrète sur l'écriture et la création de Jane Eyre, des Hauts de Hurlevent ou d'Agnès Grey.

Les lettres de Charlotte sur la maladie, le décès d'Emily et d'Anne sont bouleversantes. Les descriptions de la maison vide le sont tout autant. Préparez bien votre petit coeur pour lire ces instants de vie.

On découvre en étant un peu gêné l'admiration sans borne de Charlotte pour Emily qu'elle surnomme "le soleil" de la maison mais aussi ses remarques un peu condescendantes vis-à-vis d'Anne qu'elle juge faible. Peut-être que cette impression négative que j'ai eue ne tiens qu'à moi. Si vous avez-lu ces lettres avez-vous ressenti la même chose ?

On admire surtout la force et le courage sans faille de Charlotte, vivant seule avec son père, continuant à écrire, oubliant son propre bonheur, alors qu'en six mois elle a perdu ses sœurs et son frère.

Dernier délice de cette lecture: refaire dans mon esprit mon voyage à Haworth d'il y a quelques années en tournant les pages de ce recueil. 

Fanny

Lu dans le cadre de la lecture commune sur les auteurs Victoriens pour le mois anglais chez Cryssilda et Lou !

3389308085.jpg

Commentaires

oh tout un livre a lire....mais c'est drole encore un pere pasteur...mais que d'emotions....je le note...;)

Écrit par : rachel | 14/06/2017

Répondre à ce commentaire

Et oui, entre les Brontë et Austen, les pères pasteurs ont fait de grandes romancières !

Écrit par : Fanny | 21/06/2017

Ohhh, ça doit être merveilleux à découvrir ! Je suis impatiente de le lire à mon tour !

Écrit par : Scarlett Julie | 14/06/2017

Répondre à ce commentaire

J'espère que tu l'aimeras autant que moi Julie !

Écrit par : Fanny | 21/06/2017

oh tout un livre a lire....mais c'est drole encore un pere pasteur....mais que d'emotions....je le note...;)

Écrit par : rachel | 15/06/2017

Répondre à ce commentaire

Oh, j'aimerais tant le lire !! je vais essayer de me le procurer pour l'année prochaine ; là, je me suis régalée avec un roman "l'amour caché de Charlotte Brontë". bon week-end, Fanny !

Écrit par : FondantGrignote | 16/06/2017

Répondre à ce commentaire

Je suis ravie de voir ton avis positif sur L'amour caché de Charlotte Brontë ! J'aimerais le lire depuis longtemps mais je n'ose pas, j'ai toujours peur que l'on égratigne un peu mes auteurs préférés .... Peut-être que je finirai par sauter le pas!

Écrit par : Fanny | 21/06/2017

Il me tarde de découvrir ce recueil, merci pour cette jolie découverte. J'avais déjà eu un aperçu de quelques lettres avec Le monde du dessous. J'avais pu lire qu'Emily et Anne étaient inséparables (comme des soeurs jumelles). On retrouve souvent l'hypothèse d'une petite jalousie de la part de Charlotte Brontë... Mais j'avais moi aussi pu lire qu'elle avait "descendu" les romans d'Anne Brontë.

Écrit par : La bibliothèque de Bénédicte | 17/06/2017

Répondre à ce commentaire

Merci à toi Bénédicte pour ton gentil commentaire !
J'ai lu Le monde du dessous il y a quelques années mais je trouve que les traductions des éditions de la Table ronde est bien plus belle !

Écrit par : Fanny | 21/06/2017

Merci à toi Bénédicte pour ton gentil commentaire !
J'ai lu Le monde du dessous il y a quelques années mais je trouve que les traductions des éditions de la Table ronde sont bien plus belles !

Écrit par : Fanny | 21/06/2017

J'ai corrigé ma faute d'accord, je suis allée trop vite :)

Écrit par : Fanny | 21/06/2017

J'adore Charlotte Brontë depuis ma lecture de Jane Eyre ! Je note donc ce recueil de lettres. Tu parles également de biographies : tu as des auteurs à me conseiller plus que d'autres ? (à moins qu'il n'y en ai pas beaucoup d'écrites sur elles ?). Merci !

Écrit par : Alexielle | 17/06/2017

Répondre à ce commentaire

J'ai lu plusieurs biographies mais ma préférée est celle de Jeanne Champion qui s'appelle La Hurlevent. Elle est magnifique et très documentée sur toutes les soeurs même si elle évoque surtout Emily.

Écrit par : Fanny | 21/06/2017

Écrire un commentaire