Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/04/2021

Les choses de la mort, Celia Fremlin

9782702449806_1_75.jpg

Imogen est veuve depuis deux mois. Ivor, ancien Don Juan, s'est tué dans un accident de voiture et l'a laissée au milieu d'une famille qui n'est pas la sienne mais qui pourtant ne la quitte plus : Robin, le fils et Dot, la fille de son époux s'installent chez elle. Les fêtes de fin d'année s'approchent, ils ne se décident pas à s'en aller au grand désespoir de leur belle-mère.

Alors qu'Imogen tente de retrouver une vie sociale et participe à une réception organisée par une connaissance, un jeune homme s'approche d'elle et l'accuse d'avoir assassiné son époux. Il affirme posséder des preuves. Imogen sait bien qu'elle n'a rien à se reprocher et pourtant, les accusations de cet inconnu la troublent. Mais tout à coup, il se passe des choses bien curieuses chez elle. Quelqu'un est entré dans le bureau d'Ivor, ses papiers sont en désordre. Un verre de son whiskey préféré traîne dans la pièce. C'est comme si Ivor n'avait jamais quitté la maison .... 

Je ne connaissais pas du tout Celia Fremlin. L'ambiance anglaise d'un roman policier un peu vintage sans aucune violence et la potentielle ressemblance avec Agatha Christie ont suffi à me convaincre de me lancer et je n'ai pas du tout regretté. Si le roman n'a pas été un coup de coeur, j'ai apprécié cette lecture entraînante et agréable. Le suspense s'installe peu à peu et le lecteur veut comprendre, tout comme Imogen, ce qu'il s'est réellement passé et tourne les pages à toute vitesse.

 

Je remercie Babelio et les Editions du Masque.

                 1279584599.jpg              logo-editions-du-masque.jpg

Écrire un commentaire