Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/06/2018

Miss Charity, Marie-Aude Murail

IMG_20180613_203048_348.jpg

Miss Charity est une enfant de cinq ans, renfermée sur elle-même, vivant au troisième étage de la maison, loin de ses parents qu'elle ne doit pas déranger, en compagnie d'une domestique écossaise qui la nourrit d'histoires de fantômes et de ses animaux auxquels elle apprend des tours farfelus.  Un perceptrice française rejoint le petit monde clos de Charity et le transforme du tout au tout en lui enseignant le dessin. Miss Charity dépasse bientôt son maître : ses illustrations sont admirées par son entourage.

La fillette devient une adolescente, reconnue pour son intelligence mais non pour sa beauté, coincée entre deux cousines exubérantes qui cherchent déjà à attirer les regards des jeunes hommes. Ses deux cousines se battent pour obtenir l'attention de Kenneth Ashley, un jeune homme amusant et solaire, aimé par tous. 

Alors que ses cousines s'occupent de leurs prétentants, que sa préceptrice française la quitte pour épouser Her Schmal le percepteur allemand de son cousin, Miss Charity se demande ce qu'elle va faire de sa vie et quel événement pourrait bien venir chambouler cette existence monotone qui l'ennuie. Son père est préoccupé par des problèmes financiers, sa mère ne cesse de lui reprocher sa mauvaise tenue en société, sa domestique écossaise tient des propos de plus en plus inquiétants. Charity dessine, pour conjurer l'ennui mais aussi pour le bonheur des plus petits, des histoires qui mettent en scène ses animaux. Elle sent en elle une volonté et une force de caractère qu'elle ne sait comment employer. Herr Schmal l'encourage alors à chercher un éditeur. 

78613459_o.jpg

Miss Charity est un coup de coeur absolu. La jeunesse de Beatrix Potter romancée par Marie-Aude Murail est un délice.

Le roman est illustré par Philippe Dumas et ses dessins accompagnent parfaitement cette histoire. Le début, lorsque l'héroïne n'a que cinq ans, est plutôt enfantin et léger. Les aventures et jeux de Charity avec ses animaux sont mignons et charmeront les petits et les grands. La suite du roman est plus sérieuse et touchante selon moi. Cette Miss Charity, talentueuse et peu sûre d'elle, est très émouvante et attachante. J'ai adoré suivre le parcours de cette jeune femme, se sentant pleine de volonté et d'idées, mais ne sachant comment les utiliser. J'ai beaucoup aimé la façon dont Marie-Aude Murail décrit la condition des femmes artistes à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle au sein de leur famille et de la société. L'autrice explique d'ailleurs qu'elle a choisi de romancer la vie de Beatrix Potter mais elle aurait pu tout autant retracer le destin de Jane Austen, la Comtesse de Ségur, George Sand ou Charlotte Brontë. L'écriture est exquise et les petites touches d'humour ne cessent de nous faire sourire. Enfin, les clins d’œil littéraires sont disséminés tout au long du roman : certains extraits sont des hommages à Jane Eyre, Oscar Wilde surgit sous les yeux émerveillés du lecteur et des extraits des pièces de Shakespeare accompagnent l'héroïne et le lecteur. 

Si vous n'avez pas encore lu Miss Charity, vous avez manqué une lecture délicieuse et un pur moment de bonheur. Miss Charity fait partie de ces romans que nous avons du mal à quitter et qui laissent une empreinte en nous encore longtemps après que nous les ayons refermés.

56955067.jpg

 " Qu'est-ce qu'elle a ? Est-elle malade ?

- Elle est folle. Elle récite du Shakespeare au milieu de tout un ramassis de bestioles !

J'ignore d'où elle tenait son information, mais je dus reconnaître que que c'était un assez bon résumé de ma vie."

 

" Je lisais et je me mettais à aimer violemment des gens que je n'avais jamais vus, à les aimer comme je n'avais jamais aimé personne, et à vouloir leur bonheur de toutes mes forces." 

 

Fanny

Lu dans le cadre de la lecture commune d'un roman jeunesse organisée par Cryssilda et Lou

1546307567.jpg

25/05/2018

Neigeline, Li Lamarre et Odile Santi

Neigeline.jpg

Neigeline est une petite boule de neige qui s'ennuie dans le paysage immaculé de la montagne et rêve de voir un monde tout en couleurs. Un jour, le vent la pousse et elle dégringole les parois de la montagne. Enfin ! Elle découvre un monde coloré, lumineux, dans lequel les fleurs poussent et les animaux vivent. Elle s'étonne de chaque chose et le printemps l'émerveille. Mais le beau temps annonce aussi sa disparition. Sa disparition ? Pas tout à fait puisque Neigeline se transforme en eau qui rejoint le ruisseau dansant. 

neigeline-intc3a9rieur.jpg

 

 Neigeline, arrivée en bas de la montagne, prononce ces mots : " C'est un rêve ? Comme c'est beau ! " 

J'ai eu la même impression en lisant cet album poétique et beau à tout points de vue. Ce conte initiatique est doux mais aussi mélancolique. Neigeline remerciant sa montagne pour sa protection, lui expliquant son besoin de partir, nous fait forcément penser à la séparation du jeune adulte d'avec sa famille. Neigeline fondant au soleil nous rappelle notre propre disparition. Cette histoire inventée par Li Lamarre est un très bel apprentissage de la vie et de la liberté.

Les dessins d'Odile Santi laissent rêveur, comme Neigeline dans l'histoire. Ils dégagent une grande poésie, une douceur consolatrice et les couleurs sont lumineuses. La représentation de la montagne et de la vallée est superbe et donnera envie aux petits et grands lecteurs de se promener très vite dans la nature. 

Cet album tout entier est un plaisir pour les yeux et pour l'esprit. Sa lecture fut un véritable coup de coeur ! 

 

Je remercie vivement Babelio et Les Editions Courtes et Longues pour cet instant de poésie. 

Fanny

2843307054.png       header_full.gif

20/12/2017

L'Egypte ancienne, Viviane Koenig, Marion Duclos et Jérôme Alvarez

41000530_0.jpg

La Chatte Mitet convie les lecteurs, petits et grands, à la suivre en Egypte ancienne. Comment refuser cette invitation à remonter le temps dans une des civilisations les plus captivantes de l'Histoire ? 

Cette bande dessinée pour les jeunes lecteurs ou lecteurs adolescents débute par des pages qui vont les guider dans le livre et dans les aventures de Mitet. Tout d'abord, un sommaire découpe la bande dessinée par thèmes : Amosis le grand Pharaon, Pharaon en famille, Au bord du Nil chez le paysan Baki et en Compagnie des dieux. Puis, le lecteur retrouve quelques pages consacrées à l'Histoire de l'Egypte ancienne avec ses grandes dates, ses pharaons les plus marquants et ses dieux et déesses. 

Les péripéties de Mitet et du lecteur débutent alors réellement. Le chat traversera chaque page et fera découvrir la vie quotidienne de tous les Égyptiens au lecteur. On en apprend énormément sur la vie du Pharaon, ses fonctions en tant que chef politique et des armées, sur sa vie privée mais aussi sur la vie de ceux qui travaillent pour lui : les scribes, les soldats, les paysans ... 

Nous poursuivons ainsi notre voyage avec Mitet dans une famille de paysans qui vit au bord du Nil. Nous en apprenons plus sur leur vie quotidienne, leur façon de travailler, de troquer leurs biens .... 

Enfin, nous achevons notre voyage auprès des dieux, des déesses et des embaumeurs. Mitet explique aux jeunes lecteurs les croyances des Égyptiens et leur façon de percevoir la mort. 

La bande dessinée se termine par le rappel de grandes dates de l'Histoire de la civilisation égyptienne et par un quizz qui amusera les lecteurs.

Pharaon_couv_JAcolors.jpg

J'ai beaucoup aimé cette bande dessinée aux couleurs douces. Le choix d'un personnage animal mascotte pour guider le jeune lecteur et que l'on retrouve sur chaque planche est une très bonne idée. Le lecteur, même adulte, apprend énormément tout au long de sa lecture. Non seulement le livre est beau mais le contenu historique est vraiment très bien choisi et varié. J'ai particulièrement aimé les pages consacrées au scribe professeur et l'explication de la lecture des hiéroglyphes. Cette bande dessinée divertissante et instructive est une vraie réussite !

Je remercie Babelio et  les Editions Belin Jeunesse pour cette découverte !

Fanny

                          

                                   2843307054.png                     collections_belinjeunesse.png

30/06/2017

L'Aventure du ruban moucheté et Le Diadème de Béryls, Arthur Conan Doyle et Christel Espié

810MufPn5bL.jpg    Couv_213793.jpg

Les éditions Sarbacane publient des textes classiques accompagnés par de superbes illustrations. Christel Espié a illustré deux nouvelles d'Arthur Conan Doyle qui mettent en scène Sherlock Holmes et son fidèle acolyte, le docteur Watson.

IMG_20170630_182912_336 (1).jpg

Dans L'Aventure du ruban moucheté, une jeune femme implore l'aide du célèbre détective. Elle vit dans un vieux manoir avec son beau-père. Elle se sent seule depuis la mystérieuse mort de sa soeur. Une nuit, elle entend un sifflement dans sa chambre. Quelques instants avant de mourir, sa soeur lui avait parlé de ce mystérieux bruit.... Craignant pour sa vie et ne supportant plus d'ignorer les causes de la disparition de sa soeur, elle demande à Sherlock Holmes de percer le mystère. 

Un homme affolé et désespéré débarque un jour chez Sherlock Holmes dans Le diadème de Béryls. Il raconte au détective que son propre fils lui a dérobé un diadème précieux confié à ce financier par un célèbre personnage de l'Etat. Il ne parvient pas à y croire mais il a surpris son fils dans la nuit alors qu'il tenait le diadème dans ses mains. Sherlock Holmes cherchera alors a innocenté ce fils et à retrouver les diamants disparus.   51hL1j3CbZL.jpg

J'ai adoré ces deux lectures : les intrigues d'Arthur Conan Doyle sont toujours plaisantes à lire même si ces nouvelles plus courtes ne maintiennent pas aussi bien le suspense que ses romans. Le lecteur peut découvrir facilement le dénouement des intrigues. J'ai eu une petite préférence pour l'intrigue de L'Aventure du ruban moucheté. Les illustrations de Christel Espié ont été une très belle découvertes pour moi : les dessins et les couleurs nous plongent avec plaisir dans l'Angleterre du XIXe siècle. Ils sont très élégants et conviennent parfaitement au héros d'Arthur Conan Doyle.

89345721_o.jpg

Je pense poursuivre ma découverte de cette illustratrice avec Tom Sawyer détective publié également aux éditions Sarbacane.

Lu dans le cadre du mois anglais chez Lou et Cryssilda

Fanny

1546307567.jpg

09/06/2017

Le Château de Cassandra, Dodie Smith

 IMG_20170606_183145_042.jpg

Pour la lecture commune consacrée à un roman de jeunesse ou un album j'ai choisi Le château de Cassandra de Dodie Smith. Ce roman jeunesse est devenu un classique de la littérature.

L'héroïne et narratrice, Cassandra, mène une existence farfelue dans laquelle sa famille pauvre vit dans un château, sa belle-mère Topaz accumule les excentricités comme faire des ballades nue pour communier avec la nature ou encore son père, écrivain à succès, refuse d'écrire de nouveau.

Les vies de Cassandra et de sa grande soeur Rose sont chamboulées par l'arrivée de deux voisins américains propriétaires du château dans lequel elles vivent. Simon et Neil intriguent les jeunes filles et les jeunes gens sympathisent. Ce début n'est pas sans nous rappeler celui d'Orgueil et Préjugés. Avant l'arrivée des deux jeunes hommes, les deux sueurs vivaient dans une innocence presque enfantine protégée par ce château hors du temps. Sous la forme d'un journal intime, Cassandra racontera au lecteur les aventures amoureuses et les amitiés qui la transformeront en jeune adulte.

Dodie Smith a crée une intrigue agréable et mignonne à découvrir mais cette lecture ne fut pas le coup de cœur tant attendu. J'avais entendu tant de bien de ce roman que j'en attendais certainement trop. Le roman compte quelques longueurs selon moi. Cependant, j'ai beaucoup aimé toutes les références littéraires évoquées par Cassandra comme Jane Austen et les sœurs Brontë. La tonalité empreinte de nostalgie m'a énormément plu dans ce roman initiatique. Cassandra jette parfois des regards tendres et sensibles vers le passé qui nous rappellent forcément nos sentiments à l'adolescence que l'on aurait presque oubliés avec le temps. Ces réflexions douces amères qui nous replongent dans nos propres souvenirs constituaient selon moi les meilleures pages du roman.

Je sais bien que si j'avais lu ce roman enfant je l'aurais certainement adoré mais je serai passée à côté de ce regard rétrospectif vers mon adolescence. 

Fanny

 

Lu dans le cadre de la lecture commune sur un roman jeunesse du mois anglais organisé par Cryssilda et Lou.

1546307567.jpg

 

 

02/04/2017

La revue d'Art Dada, Camille Claudel, Avril 2017

91Syjeu+CeL.jpg

A l'occasion de l'ouverture du musée Camille Claudel à  Nogent-sur-Seine, la revue Dada d'avril fait découvrir la grande sculptrice aux enfants et adolescents. Une dizaine de pages retracent le parcours artistique de Camille Claudel en lien avec sa vie privée en présentant les œuvres que le visiteur pourra découvrir à Nogent-sur-Seine.

J'ai beaucoup aimé la démarche pédagogique de la revue vis-à-vis de son jeune lecteur. Le magazine est exigeant avec ses lecteurs: il leur offre beaucoup de connaissances et les textes sont bien écrits mais ils ne sont pas complexifiés par du vocabulaire technique.  Le magazine créé des liens entre les œuvres de Camille Claudel et de ses maîtres Alfred Boucher et Auguste Robin et rend ces comparaisons bien plus évidentes en proposant les photographies côté à côté des deux sculptures comparées. Le jeune lecteur est toujours sollicité par des textes qui l'interpellent directement en utilisant des verbes à l'impératif pour l'inclure et lui donner l'impression de lire une leçon.

91MQGc1PAEL.jpg

Dada propose également deux ateliers "sculptures" pour donner libre cours à la créativité des lecteurs. On sent vraiment que le lecteur est au centre de la revue, qu'il est sa première préoccupation et cela est appréciable. La revue fait également un point sur l'actualité artistique en France en présentant les expositions en cours et en étudiant plus précisément l'oeuvre de l'une d'elle. Ce numéro explique plus particulièrement le tableau Christ et la femme adultère de Valentin de Boulogne.

Enfin, le magazine est beau esthétiquement. Il est assez documenté et exigeant pour plaire aussi aux adultes. J'aime Camille Claudel depuis quelques années et j'avais des connaissances sur son sujet mais j'ai tout de même appris des petites choses en lisant ce magazine. Cette revue d'art est donc une très belle découverte pour moi! 


Je remercie vivement Babelio et La Revue d'art Dada !

Fanny

          2843307054.png                             actu-dada.jpg

 

04/05/2016

L'extraordinaire voyage de Sabrina, P.L Travers

 13100740_956618651122163_8511832826373030745_n.jpg

Sabrina Lind, une jeune fille d'une dizaine d'années, vit avec ses parents et son petit frère, James, dans le Sud Est de l'Angleterre. La seconde guerre mondiale atteint finalement son petit village paisible et sa vie heureuse vole en éclats. Les parents de Sabrina et James décident d'envoyer les enfants chez une tante et un oncle en Amérique. Sabrina débute alors son journal intime afin de raconter et de ne pas oublier cette aventure.

La première partie du roman raconte la traversée des enfants avec Pel et Romulus, une tante et son bébé. La narratrice, Sabrina, décrit ses journées: ses rencontres avec de nouveaux enfants qui deviennent ses amis, ses jeux avec Pel qui consistent à imaginer leur vie sur une île déserte ou encore le jour où les enfants ont tenu la gouvernail du navire. Sabrina raconte ensuite son arrivée en Amérique, sa rencontre avec sa "nouvelle famille américaine". Sa tante Harriet n'aura alors de cesse de divertir les enfants pour diminuer leur souffrance et pour qu'ils ne s'abandonnent pas à la mélancolie. Sabrina et James découvriront New York, la Statue de la Liberté, l'Exposition Universelle et la vie américaine.

Ce roman jeunesse est un classique inspiré par une histoire vraie, celle de l'auteur elle-même. La forme du journal intime choisie par P.L Travers pour son roman lui permet d'insérer de nombreuses mignonneries et commentaires naïfs, tendres mais toujours lucides et intelligents de son héroïne sur le monde des adultes et sur la vie. Pendant ce voyage et grâce à l'écriture Sabrina devient une jeune fille prête à affronter le quotidien. J'ai particulièrement aimé le jeu des enfants consistant à devenir l'un après l'autre le conteur de leurs aventures sur une île déserte ou encore le jeu de la "boîtes à amoureux" de la cousine de Sabrina. Chaque jour il faut piocher le nom d'une jeune homme pendant un mois et le dernier nom restant dans la boîte sera celui de votre futur époux. Contrairement au célébrissime Mary Poppins, L'extraordinaire voyage de Sabrina ne contient pas d'éléments merveilleux. Ce roman de P.L Travers est plein de poésie et retranscrit avec justesse le monde de l'enfance fait de rêveries, de moments d'insouciances mais aussi de gravité :

" Quand vous êtes au lit, vous êtes en sécurité. Rien ne peut vous faire du mal. Et une bonne façon d'arrêter de penser, c'est de faire le tour du monde dans votre tête. Le Vésuve qui crache des flammes, l'Afrique du Sud où Oncle Cédric a capturé un gorille, le Brésil où le café pousse dans les arbres et la Chine où on garde des oeufs pendant cent ans et où les cités sont interdites. [...] Vous tournez, vous tournez et, si vous faites bien attention, vous ne vous arrêtez pas à l'endroit important avant de vous endormir. Et alors tout va bien. Mais parfois, vous glissez de votre parcours et vous vous retrouvez en Angleterre et vous ne pouvez plus faire semblant et vous êtes tout triste. " (p164)

L'extraordinaire voyage de Sabrina est un roman mignon, tendre mais aussi mélancolique illustré par les très beaux dessins de Gertrude Hermes qui apportent un charme supplémentaire à l'histoire et à l'objet livre.

Je remercie vivement les éditions Zethel et Babelio.

Fanny

2843307054.png                  breveon4896.jpg