Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/10/2019

Le Corbeau d'Oxford, Faith Martin

IMG_20191021_170804_555_resized_20191021_052157499.jpg

Trudy Loveday est une stagiaire de la police d'Oxford mais elle peine à trouver la place qu'elle mérite au sein de son équipe exclusivement masculine. Nous sommes en 1960 et beaucoup considèrent que sa place n'est pas au commissariat. Après avoir arrêté un voleur et un exhibitionniste particulièrement recherchés, Trudy espère participer activement à l'affaire qui ébranle la police : un riche industriel d'Oxford est la victime d'un corbeau. Ce dernier ne se contente pas de croasser, il tue sa première victime exactement à la date et à l'heure qu'il avait annoncées. Loin de l'intégrer à l'équipe, le chef de Trudy lui ordonne d'assister le vieux coroner et médecin Clement Ryder qui souhaite ouvrir un dossier bâclé selon lui cinq plus tôt. Le coroner agace la police en remettant en cause ses conclusions mais Trudy se rend compte que l'affaire classée mérite une nouvelle enquête et surtout, qu'elle pourrait bien avoir un lien avec le mystérieux corbeau...


J'ai adoré ce cozy mystery que j'ai dévoré en deux jours. Le duo de la jeune stagiaire sous-estimée par tous et du vieux coroner grognon est original et attachant. Le rythme est rapide, l'intrigue prenante, des touches humour sont présentes et l'ambiance d'Oxford donne envie de filer dare-dare en Angleterre. La résolution de l'enquête m'a surprise. Les références à Thomas Hardy et à Agatha Christie apportent la touche finale aux nombreux charmes du roman.

 

Un grand merci à Babelio et les éditions Harper Collins !

 

                   https___i2.wp.com_www.recyclivre.com_blog_wp-content_uploads_Logo_Babelio_new (1).jpg                  harper-collins-logo.jpg

Commentaires

Oh oh, voilà un roman qui a tout pour plaire ! :-) Je note ! et bravo pour la ravissante mise en scène. Bonne journée.

Écrit par : FondantGrignote | 22/10/2019

Répondre à ce commentaire

Rien qu'en voyant le titre, je me doutais que ce livre me plairait. Il y a des chances que, comme toi, je le dévore en deux petits jours...

Écrit par : Le Salon des Lettres | 26/10/2019

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire