Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/06/2017

L'amant de Lady Chatterley, D.H Lawrence

 IMG_20170529_162900_545.jpg

Je commence le mois anglais avec la lecture commune consacrée à la campagne anglaise. Le choix de L'amant de Lady Chatterley pour ce rendez-vous peut paraître surprenant mais la campagne a un rôle important dans ce roman.

Je voulais lire depuis longtemps ce roman devenu un classique mais qui fit scandale pendant de longues années. Lawrence a été l'un des premiers à évoquer librement le désir féminin dans un de ses romans.

De nombreux lecteurs connaissent la trame de L'amant de Lady Chatterley : à la fin de la première guerre mondiale, Constance retrouve un époux paralysé, impuissant et obsédé par une potentielle carrière littéraire. Elle calque alors son existence sur celle de son mari : enfermée dans leur grande et belle demeure, sa vie est uniquement intellectuelle : elle fait la lecture à son mari, le conseille pour ses écrits et écoute patiemment les amis intellectuels qui viennent rendre visite à son mari. Elle est seule le plus souvent et mène une vie monotone où les apparences sont reines. Elle trouve un petit peu de réconfort en se promenant dans les bois du domaine. Dans cette campagne anglaise des Midlands, Constance s'ennuie et a l'impression de mourir à petit feu. Effrayé par l'avenir du domaine, Clifford, son époux, lui demande alors de choisir un amant pour lui donner un héritier. Par ennui et par lassitude tout d'abord elle va débuter une relation adultère avec le garde- chasse de son mari. Olivier Mellors va redonner vie à son corps mais lui apprendre aussi à regarder le monde avec un autre regard. Avec beaucoup de lucidité, il lui montre que leur campagne anglaise contaminée par la naissance de l'industrialisation étouffe et finira par disparaître.

L'aspect érotique fit scandale: le roman est bien entendu un roman initiatique. La relation de Constance et de Mellors est une éducation sentimentale et sensuelle pour l'héroïne mais finalement ce roman est beaucoup plus riche que cela. Lawrence décrit la montée des désirs chez Constance mais il dresse également le portrait d'une nouvelle Angleterre "faible" et industrielle qui dévore l'ancienne Angleterre rurale et ''virile''. Il montre les dangers de l'industrialisation et du capitalisme sur l'humanité.

J'ai apprécié cette lecture malgré quelques longueurs et quelques passages maladroits, peut-être à cause de la traduction. J'ai eu l'impression que l'écriture de certains extraits avaient été beaucoup plus travaillés que d'autres mais peut-être que cette irrégularité de style est due à la traduction.

Bon mois anglais à vous !

Fanny

1546307567.jpg

Lu dans le cadre de la lecture commune sur la Campagne Anglaise du mois anglais chez Lou et Cryssilda.

 

Commentaires

oui tout un livre culte avec beaucoup d'adaptations..a savoir pour la traduction. Mais bon cela ne sera pas un livre pour moi...meme si tu donnes envie de le lire...;)

Écrit par : rachel | 05/06/2017

Répondre à ce commentaire

Je viens tout juste de poster un billet sur un thème analogue, d'ailleurs le livre que j'ai lu s'inspire de l'amant. J'ai hâte de lire cette oeuvre. L'époque victorienne est vraiment passionnante! Ton billet m'encourage à lire ce classique qui trône dans ma pal depuis trop longtemps.

Écrit par : Missycornish | 05/06/2017

Répondre à ce commentaire

Comme je le disais sur FB, je n'ai jamais lu ce roman et j'aimerais bien trouver le temps de m'y plonger cette année, durant le mois anglais. Ce que tu en dis me plait bien, et puis, rien que pour la culture, il faut découvrir ce roman à un moment ou un autre ! :)

Écrit par : Cryssilda | 05/06/2017

Répondre à ce commentaire

J'ai prévu de le lire pour le mois anglais aussi

Écrit par : Hélène | 06/06/2017

Répondre à ce commentaire

oui tout un livre culte avec beaucoup d'adaptations...a savoir pour la traduction. Mais bon cela ne sera pas un livre pour moi...meme si tu donnes envie de le lire...;)

Écrit par : rachel | 06/06/2017

Répondre à ce commentaire

tellement culte que je dois absolument le lire un jour !! en tout cas, ton billet me tente :-)

Écrit par : FondantGrignote | 06/06/2017

Répondre à ce commentaire

Je suis d'accord avec toi, ce roman a quelques longueurs sans cela c'est un très bon roman. Je l'avais lu après avoir vu l'adaptation cinématographique de 2006.

Écrit par : lilas | 10/06/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire