Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/06/2019

La sorcière de Salem, Elizabeth Gaskell

IMG_20190617_140258_196.jpg

De nouveau je triche un peu avec une autrice anglaise mais un fait historique et une intrigue qui se déroule aux Etats-Unis. 

La Sorcière de Salem débute par l'arrivée de Loïs Barclay dans la ville de Boston en 1691. Orpheline, enfant unique, Loïs se voit forcée d'immigrer aux Etats-Unis après le décès de sa mère. Elle quitte la vieille Angleterre pour la Nouvelle Angleterre, le coeur gros et se remémorant la malédiction qu'une vieille sorcière lui a lancée lorsqu'elle était enfant. Cette femme accusée de sorcellerie, maltraitée et insultée par tous, a prédit que la petite Loïs connaîtrait un jour ce sort. 

Loïs se rend à Salem où l'attendent un un oncle, une tante, un cousin et des cousines qu'elle n'a jamais rencontrés puisque sa mère et son oncle ne se sont plus vu depuis fort longtemps après un différend religieux. Loïs vit tout d'abord une existence apaisée à Salem, aux côtés d'une tante qui reste distante avec elle mais aussi de cousines qui s'attachent rapidement à la jeune anglaise. Loïs devient la confidente de Grace, la plus âgée de ses deux cousines. Son étrange cousin, Manasseh, lui demande instamment sa main, jurant qu'il entend une voix les menaçant tous les deux d'une mort terrible s'ils ne deviennent pas époux. Loïs n'a de cesse de repousser le jeune homme. Alors que la tante voudrait éloigner Loïs de son fils, que Grace est jalouse de la complicité de l'anglaise et du jeune pasteur, l'hystérie s'empare de Salem. Des jeunes filles affirment que des sorcières vivent à leurs côtés et tous sont décidés à les croire ... 

Elizabeth Gaskell décrit ces événements tragiques qui ont marqué durablement la conscience collective et qui fascinent toujours aujourd'hui. L'autrice nous donne à voir la paranoïa qui s'empare de la ville mais aussi du microcosme de cette famille qui semblait raisonnable. Loïs Barclay ne fait pas partie des véritables personnages historiques ayant vécu ces événements mais la fiction n'empêche pas l'autrice de retranscrire la folie collective et l'atmosphère de délation et de soupçon même si le roman est très court. L'héroïne va croiser sur son chemin des acteurs historiques comme le juge du procès des sorcières, John Hathorne, grand-père de l'auteur Nathaniel Hawthorne.

La Sorcière de Salem est un titre peu connu d'Elizabeth Gaskell. J'ai aimé lire ce court roman mais je regrette que la romancière n'en ait pas fait un récit plus long pour développer la personnalité des personnages et la description de la chasse aux sorcières dans Salem. 

Lu dans le cadre de la journée du surnaturel organisée par Titine et Lou. 

Logo-mois-anglais-2019_01-1024x768 (1).jpg

Commentaires

J'ai bien aimé aussi ce roman.

Écrit par : lilas | 17/06/2019

Répondre à ce commentaire

oh il doit etre bien ouiii..surtout avec gaskell a la plume

Écrit par : rachel | 17/06/2019

Répondre à ce commentaire

Il faut absolument que je me procure ce roman, j'adore l'auteure et le sujet des procès de Salem me passionne. Dommage que le roman soit bref.

Écrit par : Missycornish | 17/06/2019

Répondre à ce commentaire

J'aimerai beaucoup lire ce roman, d'une autrice que je ne lis pas beaucoup en plus. Je le note !

Écrit par : Le Salon des Lettres | 17/06/2019

Répondre à ce commentaire

Je te l'ai déjà dit sur Instagram mais ton post (et plus encore ton billet) me donne envie de découvrir enfin cet immense classique !

Écrit par : Lou | 28/06/2019

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire